Accueil

Horaires d'ouverture de la Mairie et de l'Agence Postale Communale :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi : 9h - 12h

Vendredi : 9h - 12h / 14h - 17h

Samedi : 9h - 12h

 

Coordonnées :

Rue Régiment de Maisonneuve

76590 LONGUEVILLLE-SUR-SCIE

Tel : 02 35 83 30 47

Fax : 02 35 85 57 50

Email : mairie-longueville-sur-scie@wanadoo.fr

 

BIENVENUE A LONGUEVILLE-SUR-SCIE

20160524 163240 1

 

Inauguration de l'Espace Léon Jules LEMAITRE

Le 14 octobre 2018, la municipalité a inauguré l'Espace Léon Jules LEMAITRE en présence, entre autres, de Madame Chantal COTTEREAU, Vice-Présidente du Département, Monsieur VOSLION, l'Action Culturelle, l'association des Amis de la Linerie et les conseillers municipaux. Cet espace situé en face des écoles et de la salle des fêtes a trouvé sa dénomination grâce aux élèves de l'école primaire Pierre CORNEILLE de Longueville-sur-Scie. 

Discours de Monsieur VOSLION : 

"Monsieur le Maire,

Il y a quelques semaines vous m’avez demandé d’être présent aujourd’hui et de prendre la parole pour cette inauguration de l’espace dédié à Léon Jules LEMAÎTRE ;

Il me faut cependant éclairer l’évènement.

En janvier 2015 l’association « les amis de La Linerie » de Crosville sur Scie envisageait d’être candidate à la troisième édition de Normandie Impressionniste. J’ai proposé à mes amis un face à face de l’œuvre de Léon Jules LEMAÎTRE, peintre impressionniste, né à Longueville sur Scie, et de l’œuvre de Paul MYSSE, talentueux photographe pictorialiste, venu de sa Russie natale en 1917.

J’avoue qu’avant de soumettre cette idée à Myriam et Sylvain AVENEL forces vives de l’association les amis de La Linerie et à Sylvie AUGIER infatigable chercheuse, j’avais tenu à avoir votre avis. Très vite vous m’avez dit : on y va !!!

Non seulement les amis de La Linerie y sont allés mais surtout le projet a été retenu en très bonne position et labellisé NORMANDIE IMPRESSIONNISTE.

L’impressionnisme pouvait enfin entrer de plein droit dans ce territoire et à Longueville en particulier.

Nous avons embarqué dans cette belle aventure :

·         Pierre ICKOWICZ conservateur du musée de Dieppe qui a mis à notre disposition la salle atelier dans laquelle les tableautins de Léon Jules LEMAÎTRE ont été présentés sous vitrine à côté des photos de Paul MYSSE et des photos des élèves, réalisées avec André MYSSE et moi-même.

·         André MYSSE petit fils de Paul, brillant photographe, venu d’Annecy, pour animer les master-classes photos faites avec les élèves.

·        Guillaume LANCHON directeur de l’école primaire de Longueville et ses élèves de CM1 CM2 qui ont travaillé durant une semaine sur Léon Jules LEMAÎTRE, la ville et son évolution, à l’époque de Léon Jules.

·        Monsieur le Maire qui a accueilli les élèves en Mairie pour un cours de généalogie en partant de Léon Jules, puis une approche de l’espace en ouvrant tout grand le tiroir cadastral, et mis l’accent, avec bienveillance, sur le civisme nécessaire à la vie en communauté.

·        Christophe DUBOT professeur d’art au collège et ses quatre classes de quatrièmes avec lesquelles nous avons vécu un moment fort de créativité et de photographie.

·        François LESPINASSE conférencier qui a apporté quelques réponses à nos travaux.

·        L’équipe du musée d’Annecy.

·        Tous les bénévoles qui ont permis d’aller au terme de ce projet.

 Allons plus loin.

A la moitié du XIX siècle deux évènements se produisent à Longueville :

En 1848 la mise en service de la ligne de chemin de fer Rouen Dieppe, avec arrêt à Longueville.

En 1850, le 14 octobre, à 11 h 30 la naissance de Léon Jules LEMAÎTRE ! cela fait donc 168 ans aujourd’hui : joyeux anniversaire Léon Jules !

Les familles de son père et de sa mère sont de cette terre : de Catteville, d’Etaimpuis, de Grigneuse, de Saint Victor l’abbaye ……

Son grand-père maternel est le percepteur de Longueville !

Ses parents se sont mariés l’année précédente, ici, ils sont unis par Louis Amédée d’IMBLEVAL, maire de Longueville, propriétaire du domaine dans lequel à présent Pierre GUIBE et Bernard GRANDVAUX nous donnent à voir et à entendre les richesses de l’art en ce jardin.

Le petit Léon Jules va grandir dans une commune qui passe de l’artisanat à l’industrie du textile, grâce au train les gens vont vers de nouveaux horizons.

Longueville a déjà une école, c’est l’oncle de Léon Jules qui en est l’instituteur.

Quelques années plus tard, adolescent, il quitte le giron familial pour suivre des études de dessin et de peinture académique aux beaux-arts de Rouen. Excellent élève il se verra attribué une bourse d’études de 1873 à 1878.

Il arrive à Paris, la France et sa capitale se relèvent douloureusement de la défaite face aux prussiens et de la sanglante répression de la commune de Paris.

C’est dans cette capitale qui vit les toutes premières années, un peu folles, de la troisième république que Léon Jules entre aux beaux-arts de Paris où il se fait remarquer par son sérieux, son application et la qualité de son travail. Il accepte même des travaux de copiste pour progresser encore et gagner quelque argent afin d’épargner sa bourse. Il est apprécié, là encore, par ses professeurs.

Mais il est aussi dans les mêmes lieux, aux mêmes moments et pour les mêmes raisons que d’autres peintres qui sont déjà ou vont devenir célèbres. Il est présent à cette exposition de 1874, organisée dans l’atelier photographique de NADAR, avec le soutien artistique et financier de Gustave CAILLEBOTTE, il y voit les œuvres de BOUDIN, CEZANNE, DEGAS, MONET, MORISOT, PISSARO, RENOIR, SISLEY ….il les voit, les écoute, les envie.

Il est entré académique il en ressort impressionniste !!!

Il va peindre Paris et ses grands boulevards sous la pluie, avec des gens dans les rues, ils sont parfois de dos, les pavés sont mouillés, le temps est gris on retrouve là l’influence de Caillebotte et puis (les tubes de peinture viennent d’être inventés) il a une savante palette de couleurs sans doute inspirée par le grand DEGAS.

Retour à Rouen, il doit faire quelques concessions pour vendre, il faut vivre !  Il persiste intelligemment à favoriser l’impression au détriment de la précision. Il poursuit sa progression avec patience et courage.

Il devient l’ami de trois peintres locaux :

. FRECHON dont une grande partie des toiles sera détruite lors d’un incendie dû aux bombardements de la seconde guerre mondiale,

.DELATTRE et ANGRAND ;

Ce sont les quatre mousquetaires qui forment la première école de Rouen avec Léon Jules en chef de file.

Ardents défenseurs du régionalisme culturel et de la richesse du patrimoine pictural normand ils ne cherchent pas à reproduire ce que font les maîtres qu’ils ont rencontrés mais à donner du sens à leurs compositions, à trouver de l’harmonie dans les couleurs, de la qualité dans le dessin, à capter les lumières, à choisir les sujets, dehors au soleil, sous les nuages ou la pluie.

Des têtes de file du mouvement impressionniste ces quatre mousquetaires ont non seulement repris le message artistique mais ils ont contribué à l’élaboration de l’impressionnisme.

Petite production d’œuvres dirons certains, nous n’en savons rien, mais pour Léon Jules LEMAÎTRE nous pouvons en voir de magnifiques (parfois sur demande) dans les musées de Dieppe (les tableautins), de Rouen, de Louviers, d’Elbeuf, de Paris, parfois dans des galeries comme en 2014 et 2018 à la galerie BERTRAN à Rouen, et chez de nombreux particuliers.

Léon Jules meurt en 1905, aux Essarts, hameau de Grand Couronne. Il est inhumé au cimetière monumental de Rouen.

Vers 1970 ses descendants vendent sa maison des Essarts et l’association Emmaüs vide les meubles, la vaisselle, et les toiles. Certaines réapparaissent de temps en temps.

Un vieil adage dit que l’on n’est pas mort tant que quelqu’un pense encore à vous.

Cette inauguration va ainsi prolonger la vie artistique de cet enfant de Longueville, tombé dans l’oubli des modes qui se chassent les unes les autres.

C’est bien que d’autres enfants, avec lesquels nous avons passé ces jours d’une grande richesse, vous aient demandé de donner à ce lieu le nom de Léon Jules LEMAÎTRE

 Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs, je suis fier et heureux d’avoir initié et accompagné activement cette aventure. Je serai définitivement satisfait le jour où le buste de Léon Jules LEMAÎTRE, que nous devons au génie créatif de Thierry EUSEBE, sera à son tour scellé en cet endroit.

Je vous remercie de votre confiance et votre attention"

43952120 2799391226753104 5235667959636033536 n44112939 2799391506753076 1473053184141295616 n44143569 2799391353419758 8063286174610882560 n44033047 2799391640086396 4235694045780770816 n

Prochaine réunion de Conseil Municipal :

Ouverture de l'Agence Postale Communale de Longueville-sur-Scie

Agence postale 1

En 2016, la Poste a souhaité rencontrer la municipalité de Longueville-sur-Scie afin de réfléchir à l’évolution de l’offre de service postale permettant de maintenir une présence postale attractive et de préserver l’accessibilité à l’ensemble des services. La Poste avait déjà diminué ses jours d’ouverture en supprimant le lundi matin et la suppression du samedi matin était envisagée très prochainement. Deux formules ont été proposées par le groupe La Poste : un relai postal chez un commerçant ou une agence postale communale.

Après discussion en Conseil Municipal, c’est la deuxième formule qui a été retenue à Longueville-sur-Scie : cette Agence Postale Communale sera donc située dans les locaux rénovés de la Mairie, mutualisée avec le secrétariat de Mairie.

Il s’agit d’une forme de présence qui se développe sur tout le territoire depuis une dizaine d’année. En Haute- Normandie par exemple il en existe déjà plus de 100 qui fonctionnent (Val-de-Saâne, Saint-Vaast-d’Equiqueville, Varengeville-sur-Mer etc). Un récent sondage national  auprès du grand public (TNS Sofres – 2016) montre que 93% des habitants sondés sont satisfaits de cette forme de présence postale, que 99% pensent qu’elle contribue au maintien des services publics dans les communes rurales, et que 97% pensent qu’elle contribue à l’attractivité d’une commune pour de nouveaux habitants.

Quels bénéfices pour les habitants ?

             Ø  Accéder à un  service de proximité avec des horaires élargis : l’Agence Postale Communale de Longueville sera ouverte de 9h à 12h du lundi au samedi et le vendredi de 14h à 17h (soit une journée et demi de plus qu’aujourd’hui en bureau de poste)

Ø  Continuer à faire l’essentiel des opérations postales tant dans le domaine courrier-colis que dans le domaine La Banque Postale

Ø  Pouvoir faire en un même lieu des opérations postales et des opérations de la mairie

Ø  Profiter d’un accès aux différents sites internet des opérateurs de Service Public grâce à l’installation d’un ordinateur en libre-service.

 

Les clients de La Poste pourront se présenter à la Poste Agence Communale pour toutes leurs opérations postales courantes.

- Courrier, colis (timbres, prêt-à-poster, colissimo, recommandé)

- Services financiers (retrait et dépôt d’espèces dans la limite de 350 € par période de 7 jours).

L’agent d’accueil n’aura aucune visibilité sur le solde des comptes. Une fois votre identité et le montant renseignés sur l’application informatique, celle-ci acceptera ou refusera mais l’agent ne pourra voir ou vous donner votre solde. Si vous souhaitez connaitre l’état de votre compte, vous serez invités à utiliser l’ordinateur en libre-service prévu à cet effet (avec vos identifiants de connexion délivrés par la Poste, que l’agent d’accueil ne connait pas et ne pourra donc pas vous fournir).

A l’instar du devoir de réserve (discrétion et secret professionnel dans la fonction publique territoriale) auquel est tenu chaque agent communal, la plus grande confidentialité sera respectée au sein de l’agence postale communale.

L’Agence Postale Communale est une forme de partenariat conclue entre la commune et La Poste par le biais d’une Convention dont la durée peut aller jusqu’à 9 ans, renouvelable, ce qui garantit  sa pérennité.  Un accompagnement financier mensuel est versé par La Poste à la commune, et La Poste prend en charge la formation des agents municipaux qui assureront le service postal, mais aussi tout le matériel (mobilier, système informatique, terminal de paiement, signalétique, ligne ADSL,…).

En raison du souci d’accessibilité de la mairie de Longueville-sur-Scie, la Poste a également financé l’intégralité des travaux de mise en accessibilité (rampe d’accès depuis le parking de la mairie) et de réfection de la salle de réunion située au rez-de-chaussée de la mairie, permettant ainsi une mutualisation des services postaux et communaux.

Après une semaine de fermeture du 2 au 6 janvier inclus pour l’aménagement de l’Agence Postale Communale, le secrétariat de mairie aura le plaisir de vous accueillir le 8 janvier 2018 dans les locaux rénovés au rez-de-chaussée. L’accueil postal débutera quant à lui le 1er février 2018.

 

 

 

Logements disponibles

La Commune de Longueville-sur-Scie dispose de plusieurs logements encore disponibles aux immeubles rue Madeleine LEFEBVRE.

Si vous êtes intéressés, il vous revient de compléter et de déposer en mairie le formulaire de demande de logement accompagné des photocopies des pièces d'identité de chacun des demandeurs, des trois derniers bulletins de salaires ou de tout justificatif de revenus, d'indemnités ou de prestations familiales, ainsi que l'avis d'imposition sur les revenus 2015.

Habitat 76 formulaire demande de logementHabitat 76 formulaire demande de logement (6.2 Mo)

 

 

Nouveaux horaires déchetterie

Dechetterie

 

 

Date de dernière mise à jour : 17/10/2018