Que se passe-t'il au village?

Inauguration de l'espace Léon Jules LEMAITRE

Le 14 octobre 2018, la municipalité a inauguré l'Espace Léon Jules LEMAITRE en présence, entre autres, de Madame Chantal COTTEREAU, Vice-Présidente du Département, Monsieur VOSLION, l'Action Culturelle, l'association des Amis de la Linerie et les conseillers municipaux. Cet espace situé en face des écoles et de la salle des fêtes a trouvé sa dénomination grâce aux élèves de l'école primaire Pierre CORNEILLE de Longueville-sur-Scie. 

Discours de Monsieur VOSLION : 

"Monsieur le Maire,

Il y a quelques semaines vous m’avez demandé d’être présent aujourd’hui et de prendre la parole pour cette inauguration de l’espace dédié à Léon Jules LEMAÎTRE ;

Il me faut cependant éclairer l’évènement.

En janvier 2015 l’association « les amis de La Linerie » de Crosville sur Scie envisageait d’être candidate à la troisième édition de Normandie Impressionniste. J’ai proposé à mes amis un face à face de l’œuvre de Léon Jules LEMAÎTRE, peintre impressionniste, né à Longueville sur Scie, et de l’œuvre de Paul MYSSE, talentueux photographe pictorialiste, venu de sa Russie natale en 1917.

J’avoue qu’avant de soumettre cette idée à Myriam et Sylvain AVENEL forces vives de l’association les amis de La Linerie et à Sylvie AUGIER infatigable chercheuse, j’avais tenu à avoir votre avis. Très vite vous m’avez dit : on y va !!!

Non seulement les amis de La Linerie y sont allés mais surtout le projet a été retenu en très bonne position et labellisé NORMANDIE IMPRESSIONNISTE.

L’impressionnisme pouvait enfin entrer de plein droit dans ce territoire et à Longueville en particulier.

Nous avons embarqué dans cette belle aventure :

·         Pierre ICKOWICZ conservateur du musée de Dieppe qui a mis à notre disposition la salle atelier dans laquelle les tableautins de Léon Jules LEMAÎTRE ont été présentés sous vitrine à côté des photos de Paul MYSSE et des photos des élèves, réalisées avec André MYSSE et moi-même.

·         André MYSSE petit fils de Paul, brillant photographe, venu d’Annecy, pour animer les master-classes photos faites avec les élèves.

·        Guillaume LANCHON directeur de l’école primaire de Longueville et ses élèves de CM1 CM2 qui ont travaillé durant une semaine sur Léon Jules LEMAÎTRE, la ville et son évolution, à l’époque de Léon Jules.

·        Monsieur le Maire qui a accueilli les élèves en Mairie pour un cours de généalogie en partant de Léon Jules, puis une approche de l’espace en ouvrant tout grand le tiroir cadastral, et mis l’accent, avec bienveillance, sur le civisme nécessaire à la vie en communauté.

·        Christophe DUBOT professeur d’art au collège et ses quatre classes de quatrièmes avec lesquelles nous avons vécu un moment fort de créativité et de photographie.

·        François LESPINASSE conférencier qui a apporté quelques réponses à nos travaux.

·        L’équipe du musée d’Annecy.

·        Tous les bénévoles qui ont permis d’aller au terme de ce projet.

 Allons plus loin.

A la moitié du XIX siècle deux évènements se produisent à Longueville :

En 1848 la mise en service de la ligne de chemin de fer Rouen Dieppe, avec arrêt à Longueville.

En 1850, le 14 octobre, à 11 h 30 la naissance de Léon Jules LEMAÎTRE ! cela fait donc 168 ans aujourd’hui : joyeux anniversaire Léon Jules !

Les familles de son père et de sa mère sont de cette terre : de Catteville, d’Etaimpuis, de Grigneuse, de Saint Victor l’abbaye ……

Son grand-père maternel est le percepteur de Longueville !

Ses parents se sont mariés l’année précédente, ici, ils sont unis par Louis Amédée d’IMBLEVAL, maire de Longueville, propriétaire du domaine dans lequel à présent Pierre GUIBE et Bernard GRANDVAUX nous donnent à voir et à entendre les richesses de l’art en ce jardin.

Le petit Léon Jules va grandir dans une commune qui passe de l’artisanat à l’industrie du textile, grâce au train les gens vont vers de nouveaux horizons.

Longueville a déjà une école, c’est l’oncle de Léon Jules qui en est l’instituteur.

Quelques années plus tard, adolescent, il quitte le giron familial pour suivre des études de dessin et de peinture académique aux beaux-arts de Rouen. Excellent élève il se verra attribué une bourse d’études de 1873 à 1878.

Il arrive à Paris, la France et sa capitale se relèvent douloureusement de la défaite face aux prussiens et de la sanglante répression de la commune de Paris.

C’est dans cette capitale qui vit les toutes premières années, un peu folles, de la troisième république que Léon Jules entre aux beaux-arts de Paris où il se fait remarquer par son sérieux, son application et la qualité de son travail. Il accepte même des travaux de copiste pour progresser encore et gagner quelque argent afin d’épargner sa bourse. Il est apprécié, là encore, par ses professeurs.

Mais il est aussi dans les mêmes lieux, aux mêmes moments et pour les mêmes raisons que d’autres peintres qui sont déjà ou vont devenir célèbres. Il est présent à cette exposition de 1874, organisée dans l’atelier photographique de NADAR, avec le soutien artistique et financier de Gustave CAILLEBOTTE, il y voit les œuvres de BOUDIN, CEZANNE, DEGAS, MONET, MORISOT, PISSARO, RENOIR, SISLEY ….il les voit, les écoute, les envie.

Il est entré académique il en ressort impressionniste !!!

Il va peindre Paris et ses grands boulevards sous la pluie, avec des gens dans les rues, ils sont parfois de dos, les pavés sont mouillés, le temps est gris on retrouve là l’influence de Caillebotte et puis (les tubes de peinture viennent d’être inventés) il a une savante palette de couleurs sans doute inspirée par le grand DEGAS.

Retour à Rouen, il doit faire quelques concessions pour vendre, il faut vivre !  Il persiste intelligemment à favoriser l’impression au détriment de la précision. Il poursuit sa progression avec patience et courage.

Il devient l’ami de trois peintres locaux :

. FRECHON dont une grande partie des toiles sera détruite lors d’un incendie dû aux bombardements de la seconde guerre mondiale,

.DELATTRE et ANGRAND ;

Ce sont les quatre mousquetaires qui forment la première école de Rouen avec Léon Jules en chef de file.

Ardents défenseurs du régionalisme culturel et de la richesse du patrimoine pictural normand ils ne cherchent pas à reproduire ce que font les maîtres qu’ils ont rencontrés mais à donner du sens à leurs compositions, à trouver de l’harmonie dans les couleurs, de la qualité dans le dessin, à capter les lumières, à choisir les sujets, dehors au soleil, sous les nuages ou la pluie.

Des têtes de file du mouvement impressionniste ces quatre mousquetaires ont non seulement repris le message artistique mais ils ont contribué à l’élaboration de l’impressionnisme.

Petite production d’œuvres dirons certains, nous n’en savons rien, mais pour Léon Jules LEMAÎTRE nous pouvons en voir de magnifiques (parfois sur demande) dans les musées de Dieppe (les tableautins), de Rouen, de Louviers, d’Elbeuf, de Paris, parfois dans des galeries comme en 2014 et 2018 à la galerie BERTRAN à Rouen, et chez de nombreux particuliers.

Léon Jules meurt en 1905, aux Essarts, hameau de Grand Couronne. Il est inhumé au cimetière monumental de Rouen.

Vers 1970 ses descendants vendent sa maison des Essarts et l’association Emmaüs vide les meubles, la vaisselle, et les toiles. Certaines réapparaissent de temps en temps.

Un vieil adage dit que l’on n’est pas mort tant que quelqu’un pense encore à vous.

Cette inauguration va ainsi prolonger la vie artistique de cet enfant de Longueville, tombé dans l’oubli des modes qui se chassent les unes les autres.

C’est bien que d’autres enfants, avec lesquels nous avons passé ces jours d’une grande richesse, vous aient demandé de donner à ce lieu le nom de Léon Jules LEMAÎTRE

 Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs, je suis fier et heureux d’avoir initié et accompagné activement cette aventure. Je serai définitivement satisfait le jour où le buste de Léon Jules LEMAÎTRE, que nous devons au génie créatif de Thierry EUSEBE, sera à son tour scellé en cet endroit.

Je vous remercie de votre confiance et votre attention"

43952120 2799391226753104 5235667959636033536 n44112939 2799391506753076 1473053184141295616 n44143569 2799391353419758 8063286174610882560 n

Date de dernière mise à jour : 11/12/2019